Explorations dans la chaîne Trans Alaï en Asie Centrale

Au profit intégral de l'Association Rêves 

Cliquer : Ciné-conférence Samedi 29 janvier 2022 - Salle Victor Hugo, Lyon

Suivez-nous sur Facebook




16 août


Journée à Daroot Korgon.

Pour entrer dans la vallée Altyn Daria, il faut une autorisation ou permis. Le responsable de l'agence logistique, de Bichkek, en charge de l'obtention du permis, s'est référé uniquement à une information d'un traitant, qui lui a répondu que les modalités d'obtention du permis avaient changé depuis les tensions de 2021 avec le Tadjikistan, et que dorénavant le permis devait être récupéré sur place et le jour même. Ceci s'avère erroné, les autorités locales de Daroot Korgon lui précisent aujourd'hui qu'il aurait dû s'y prendre bien avant, au moins 3 semaines d'après ce que j'ai compris, et de plus à Bichkek. 

Donc, pour l'instant, nous n'avons pas de permis ! Il y a de quoi être vraiment remonté, cette expédition, cela fait plus d'une année que je la prépare le plus précisément possible. L'obtention du permis doit être traitée localement, je l'avais ainsi confiée à cette agence, qui nous fournit par ailleurs un véhicule et son conducteur. C'est dommage car, sinon, tout est bien, et les contacts par messagerie ou par téléphone ont toujours été agréables, et de plus en Français, mais l'obtention du permis était sa mission majeure.

Toute la journée, le responsable de l'agence va tenter de trouver un moyen. Le soir il obtient un document, il est signé à Och d'après ce que je comprends. Mais est-il valable ? Rien ne parait gagné, car l'agence me précise qu'elle devra négocier demain auprès des militaires du Poste à l'entrée de la vallée...

Bref, je ne suis pas du tout rassuré...

On a déja perdu une journée, et on est toujours dans l'incertitude !